Moleskine

"Par l'originalité de son décor et du concept tout comme la qualité de sa cuisine, de sa carte des vins et du service, il se distingue du peloton.[...] Le Moleskine cache en fait trois restaurants. Un comptoir de prêt-à-manger, où l'on vend notamment les fameuses pizzas que le chef St-Aubin a appris à faire cuire sans pizzaïolo pour l'épauler. On trouve aussi une table hyper conviviale au rez-de-chaussée où l'on s'installe sans réservation et qui a presque des allures de diner. Salades, sandwichs, pizzas toujours. [...] Pour les amateurs de pizza, sachez qu'on l'offre en trois versions. En version focaccia, dodue et rebondissante, et romana, à croûte plus mince, le midi, puis croquante à la napolitaine le soir, quand le chef décide de monter son four jusqu'à 900 degrés..."-Marie-Claude Lortie, LaPresse, 26 août 2016
"It's an honour to be serve at Moleskine.[...] After an amuse-bouche of trout bruschetta, dinner began with a panzanella salad, a grilled zucchini salad, and the most summery of ceviches. The panzanella was served in fancy form, with multi-coloured tomatoes, cucumbers, peppers and croutons sliced small and garnished with herbs, parmesan shavings and a touch of minced anchovy. Beautiful."-Lesley Chesterman, Montreal Gazette, July 21, 2016


Related Items